Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 18:21

MUSIQUES ET DANSES DU PAYS DES NEIGES
Samedi 18 février à 21h à l'Espace OLCA

Une rencontre exceptionnelle de deux univers musicaux, de deux personnalités        artistiques de la culture tibétaine :
GAZOM LHAMO (1) & LOBSANG CHONZOR (2).
L'amour de leurs origines transmis à travers leur virtuosité artistique vous             transportera dans un univers musical et visuel magique !
Avec Tashi Gyalpo (dranyen & flûte) et Gyaltsen Norbu (dranyen)

(1) La chanteuse Gazom Lhamo, originaire du Kham Nangchen au Tibet, vit en France depuis six ans après avoir obtenu le statut de réfugié politique.
Bercée par les chants et les prières traditionnelles de son pays, le Tibet, depuis son enfance, la jeune femme devient rapidement une chanteuse professionnelle. En 2007, elle chante en l’honneur du Dalaï-Lama et se trouve obligée de s’installer au Népal car elle est considérée comme une opposante politique. Elle y restera un an avant de      devoir s’exiler en France après avoir manifesté son engagement pour la libération de son pays en chantant son soutien au mouvement «Tibet Non-Violence».
Si sa voix et sa passion pour le chant traditionnel sont le moteur de son engagement politique, ils sont aussi et surtout le point d’orgue de qualités esthétiques et            artistiques majeures. Sa spécialité, la mélodie de « kham lu », très différente des autres chants tibétains est pensée en harmonie avec la nature, la voix devenant le symbole de ce lien au cosmos.

(2) Lobsang Chonzor est né à Kalimpong, au nord-est de l’Inde. Après l’invasion du      Tibet par la chine en 1959, ses parents quittent le pays, avec des milliers d’autres personnes, en direction de l’Inde.
Lobsang y naît en 1976.
Il étudie à la Central School for Tibetans (école de réfugiés) de Kalimpong. Dès son plus jeune âge, il apprend les chants et danses traditionnels du Tibet. A la fin de ses études, il devient professeur, enseigne la musique, les chants et danses traditionnels et est reconnu pour la qualité de son enseignement.
Il rejoint Gangjong Doeghar, une troupe d’artistes tibétains fondée à Kalimpong en 1995. Il y perfectionne ses acquis et devient artiste professionnel, tout en continuant d’enseigner pour les plus jeunes, curieux de la culture du Tibet.
Avec Gangjong Doeghar, il joue en Grande-Bretagne en 2003 et 2004, en Russie en 2004 et 2005 et au Bhoutan en 2005 et 2006.
Il devient membre du Kalimpong Tibetan Opera Association en 2000, où il est formé au chant d’opéra par des enseignants de renom et se produit au « Shoton Festival » de Dharamsala de 2000 à 2005, devant Sa Sainteté Le Dalaï Lama.
En 2006, Lobsang trouve l’opportunité de jouer en solo en France, dans le cadre du projet « Résidents du Monde », organisé par le Jeune Théâtre International de      Valenciennes (Nord 59). Là, il se produit aux côtés de nombreux artistes                  professionnels originaires du monde entier (Groenland, Sénégal, Turquie, Ethiopie, Australie, Kyrgyzstan, Powwow d'Amérique du Nord, Aztèques, Sri-Lanka…).
En 2007, il s'installe en France, où il se produit depuis dans de nombreux festivals et événements culturels.
Lobsang travaille à promouvoir sa culture d’origine en France et en Europe, afin de la préserver pour les générations tibétaines à venir.
Il compose également de la musique moderne destinée aux jeunes générations

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc