Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 18:25



   
Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, cette pétition est à signer de toute urgence, avant la fin du sommet de Copenhague :

                           
                              http://org2.democracyinaction.org/o/5380/p/dia/action/public/?action_KEY=1306

  
Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, je précise qu'elle se remplit de la manière suivante :

 
- Prénom,

   
- Nom,

 
- Adresse e-mail,

 
- Ville (en faisant précéder de F - pour France - et du code postal)

 
- Cliquer sur "Send your message" (= envoyer votre message).

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 09:26




Découvrez la nouvelle chanson et le clip de
                         
"Dharamsala"

une chanson de Christophe Moyen

interprétée par Tshering Wangdu :
                                                 
http://www.youtube.com/watch?v=E8dfN1Fhx_s


Tshering Wangdu
Musique tibétaine traditionnelle et moderne
www.tshering-wangdu.com
www.tibetainsdefrance.com
(00-33) 01 499 500 73

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 09:13



MANIFESTATION LE 10 DECEMBRE 2009  A GENEVE
   

     Le 10 décembre 2009 , à l'occasion du 60ème anniversaire de la Journée Internationale des Droits de l'Homme, la Communauté Tibétaine en Suisse & Liechtenstein et des représentants de la Communauté Ouïgour se mobilisent pour dénoncer la violation quotidienne des droits humains des peuples minoritaires par la République Populaire de Chine.
    Des centaines et des milliers de manifestants ont été arrêtés, emprisonnés ou ont disparu suite à leur participation aux manifestations depuis Mars 2008 sans parler des carnages auxquels s'est sont livrée l'armée chinoise lors de ces évènements. A ce jour nous n'avons aucune nouvelle de ces personnes. Les familles concernées  n'osent même pas répondre à nos appels par crainte de représailles injustifiées.

    Devant le silence et  l'impuissance du monde libre, la Chine continue d'exercer la terreur et la répression au nom de la stabilité nationale. Les Tibétains et les autres minorités sont réduits à l'état de vulgaires monnaies.  Pour dénoncer ensemble le fatalisme que représente la répression chinoise, et son impunité, nous souhaitons solliciter votre soutien par un discours d'une durée de 5 minutes lors de cette Journée Internationale des Droits de L'Homme à Genève.

 Programme du 10 décembre 2009

> > 11h00 - Rassemblement à la Maison des Associations, 15 , rue des Savoises.GE

> >              Gare Cornavin : Tram 15, 13  ( direction Palette ) Arrêt : Place du Cirque

> > 12h00 – Début du cortège

> >               Itinéraire : Boulevard George Favon >Quai des Bergues >Quai Mont Blanc >

> >                pause devant le Palais Wilson ( prière, discours / messages )

> > 13h30 - Reprise du cortège

> >                 Directions: Avenue de la France > Place des Nations

> > 14h45-   ( l'hymne nationale , discours/ messages des 5-6 intervenants, prière  )

> > 15h00 - Fin de la manifestation


Contacts : 
Tsamchoe Wiederkehr 079 / 224 44 72

Jacques Arnal 079 / 436 65 31



Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 09:59
Dans le cadre de la campagne Dhondup Wangchen, voici un modèle de lettre à envoyer à nos sénateurs et députés européens.


Lettre-type à l'attention des Parlementaires

Monsieur le Député / Monsieur le Sénateur /

Madame la Députée / Madame la Sénatrice /

Je m'adresse à vous en tant que [Député/Sénateur] me représentant au Parlement afin de vous prier d'appeler notre Gouvernement à faire pression sur la Chine pour obtenir la libération de Dhondup Wangchen, le réalisateur de films tibétain, en détention depuis 2008 pour avoir voulu exercer pacifiquement son droit à la liberté d'expression.

Dhondup Wangchen [en mandarin: Dunzhu Wangqin] a été arrêté au Tibet le 26 mars 2008 pour avoir réalisé des interviews filmés de simples Tibétains, en recueillant leurs opinions sur les Jeux olympiques, le Dalaï Lama et la politique conduite par les Autorités chinoises au Tibet.  (Les cassettes de ces entretiens avaient pu être sorties clandestinement du Tibet; elles sont désormais accessible au public à travers le film documentaire « Leaving Fear Behind » (Surpasser sa peur), qui donne un rare aperçu de ce que les Tibétains subissent réellement sous l'occupation chinoise. Le film a déjà été projeté dans plus de 30 pays et il peut également être vu sur le site
http://www.leavingfearbehind.com ).


Selon des sources officielles, Dhondup Wangchen a été formellement arrêté en juillet 2008, sur les soupçons d' « incitation au séparatisme et espionnage ». Il a été inculpé en juin 2009. On pense que le procès de Dhondup Wangchen a sans doute déjà commencé.

 

Récemment sa famille a reçu une lettre de Dhondup Wangchen, sortie clandestinement de sa prison. Il écrit ceci: « Il y a quelques jours j'ai fait un affreux cauchemar. J'ai été soudain taraudé d'inquiétude que quelque chose de terrible ne soit arrivé dans notre famille. Je m'inquiète pour mon père et ma mère, très âgés. J'ai très peur pour eux. Pourrait-on me faire savoir quel est leur état de santé ? Soyez francs avec moi. Quant à moi, il n'y a pas lieu de trop s'inquiéter. J'assumerai mon destin. Je suis conscient du fait que ma libération sera très difficile à obtenir, et que je risque une peine d'emprisonnement plus longue encore. Mais j'éprouve surtout le sentiment de n'avoir pas été suffisamment attentif au sort de mes parents. Mon procès a commencé. Il n'y a rien de positif que je puisse partager avec vous. Le verdict est impossible à prédire. »

D'autre part, des responsables chinois ont récemment dit à des représentants d'un Gouvernement étranger que ''la procédure judiciaire était désormais en route''. S'il est reconnu coupable, Dhondup Wangchen risque de se voir infliger une très lourde peine. La Chine a rejeté les demandes émises par des observateurs indépendants souhaitant pouvoir assister au procès de Dhondup. Il est donc fortement à craindre que le procès de Dhondup Wangchen ne se déroule à huis clos. En plus, on lui a refusé le droit d'être défendu par un avocat choisi par sa famille (Li Dunyong du cabinet d'avocats Gongxin de Pékin).

 

On peut d'autant plus craindre que Dhondup Wangchen ne bénéficie pas d'un procès juste et équitable, qu'au moins deux Tibétains viennent d'être exécutés à Lhassa le 20 octobre 2009. A l'évidence leurs exécutions sont l'aboutissement d'une décision politique, et non d'un processus judiciaire équitable. Ces jeunes tibétains avaient pris part aux manifestations qui s'étaient propagées dans tout le Tibet au printemps 2008.

Bientôt le Président américain Barak Obama se rend en Chine (du 15 au 18 novembre 2009), et nous arrivons à un moment réellement crucial où tous les Gouvernements doivent s'efforcer de faire pression sur la Chine pour obtenir la libération de Dhondup Wangchen et de tous les autres prisonniers d'opinion: il faut de plus appeler fermement les Dirigeants chinois à faire en sorte que les accusés bénéficient de procédures judiciaires vraiment équitables et ouvertes.

Aussi Monsieur le Député / Monsieur le Sénateur / Madame la Députée / Madame la Sénatrice, je vous prie instamment de bien vouloir rapidement adresser un appel à notre Gouvernement pour qu'il s'entretienne dans les délais les plus brefs avec ses homologues chinois, afin de

1) demander des informations complètes sur le procès de Dhondup Wangchen, en particulier les chefs d'accusation à son encontre et l'état d'avancement précis du procès ;

2) obtenir l'autorisation d'envoyer des observateurs à son procès, pour s'assurer que Dhondup Wangchen bénéficie bien d'un procès traitant de tous les aspects de l'affaire, ouvert au public, comme la Constitution chinoise est censée le garantir; demander que Dhondup Wangchen soit autorisé à bénéficier de l'avocat de son libre choix ;

3) demander la libération immédiate de Dhondup Wangchen: on ne peut en effet qualifier de « crime » le fait d'avoir exercé pacifiquement sa liberté d'expression, un droit garanti par la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Je vous prie sincèrement d'agréer, Monsieur le Député / Monsieur le Sénateur / Madame la Députée / Madame la Sénatrice, l'expression de mes sentiments les plus respectueux.

 

[votre signature +

Mme/Mr  prénom et nom, Association, etc.]




Voici la liste de nos sénateurs sur le lien ci dessous.
 
 
 
Pour pouvoir envoyer la lettre à tous nos députés européens du sud est de la France cliquer sur le lien ci dessous.
 
Afin de faire pression, il faudrait que tous les membres (et/ou sympathisants) de LDNMB envoient ce courrier en leur nom propre
Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 08:42






« PRISONNIERS DU TOIT DU MONDE »

vernissage du film


vendredi 25 septembre
à l'Undertown
1 place des Cinq-Continents
1217 Meyrin (Suisse)
 dès 19h30







 Témoignages d’anciens détenus politiques

Dans nos mémoires, le sort du Tibet est en jeu. Et cela va bien au-delà d’une terre, d’une religion ou d’une culture. Entendre sa voix, c’est entendre la nôtre, celle de notre humanité commune. Le Tibet n’est pas un rêve ni une terre lointaine. Il est la somme de ces histoires où coule la mémoire de tout un peuple nous rappelant à nous-mêmes et au monde qui est le nôtre. Le Tibet est notre histoire, celle d’une humanité fragile placée entre nos mains et dont le sort dépend.

Du Tibet, vous en avez tous entendu parler. Mais cette fois, et c’est une première, nous voulons vous présenter un travail sur la mémoire. À notre connaissance, jamais il n'y a eu de documents filmés aussi complets mettant en valeur la richesse exceptionnelle des témoignages dont sont porteurs de nombreux Tibétains vivant en Suisse. D'où l'envie de  ce film.

Au départ, cette aventure nous a été suggérée par Tsamchoe Wiederkehr, la présidente de la Communauté Tibétaine Suisse Romande (CTSR).

"Pourquoi ne pas faire un tel film?" nous a-t-elle demandé. Et c'est  ainsi que nous nous sommes engagés, sans savoir vraiment quelles  difficultés nous allions rencontrer. En revanche, nous étions sûrs d'une chose et nous le savons encore mieux aujourd'hui : il y a en  Suisse, sur cette terre d'accueil, des femmes et des hommes extraordinaires qui ont voué leur vie à une cause, celle du Tibet.

Mais qui les connaît vraiment ? Et qui les a déjà entendus ? Très peu de gens !

Aujourd'hui, le Tibet ne doit pas seulement faire face à son isolement politique et aux besoins de nouvelles stratégies face au pouvoir colonial chinois. Il doit aussi se préoccuper de sa mémoire et de sa transmission. Le futur du Tibet dépend de la vivacité, dans l'esprit des jeunes générations vivant en Suisse et dans les autres pays de la diaspora.


Il n'y a pas de pays sans culture et sans récit. En voici deux :

§           Celui de Monsieur Takna Jigme Sangpo, âgé de 83 ans et qui a passé 37 ans de sa vie en prison.

§           Et celui de Madame Phuntsok Nyidron, âgée de 40 ans, et qui, pour sa part, a passé 15 ans en prison.

Entendre leur voix et s'enrichir de leur témoignage, même s'il est le fruit d'un non respect flagrant des droits de l'homme, c'est devenir soi-même porteur d'une part infime de leur histoire.

La CTSR a financé ce projet avec la collaboration de Nicolas Miesegaes de l’Undertown à Meyrin, KNM Prod et Vincent Thaon du studio Shazam. Ils  ont offert leur talent et leur professionnalisme pour la réalisation de ce film portant sur le témoignage de deux anciens détenus politiques Tibétains à qui la Suisse a octroyé l’asile politique.

A travers ces deux récits, nous voulons rendre hommage à toutes ces femmes et hommes qui ont perdu leur vie au nom de la liberté et à tous ceux qui souffrent de la répression chinoise pour avoir revendiqué leurs droits fondamentaux et la cause du Tibet libre.



Contacts :
 
Tsamchoe Wiederkehr (Présidente de la CTSR)
 079 224 44 72
 
tsamchoe.wieder@sunrise.ch

Deki Youdon  
076 332 67 65
deki@tibetblog.ch

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 12:54




Yeshi Dolma donne cet été

une série de 
conférences

en France et en Suisse.

 

Qui pourrait croire que cette frêle jeune femme ait enduré de tels sévices ?
Yeshi Dolma, ex-prisonnière tibétaine,
racontait sa détention, ses années de torture en prison et sa nouvelle vie en Inde, dimanche 9 août
à l'espace Olca aux Houches.
 


Environ soixante-dix personnes assistaient à la soirée,
organisée par l'association Lions des Neiges Mont-Blanc (1). En première partie, un film (2) présentait une conférence donnée trois jours auparavant.


 




Yeshi Dolma - photo S.Da Costa.



"A vingt ans, j'ai participé en 1992 à une manifestation pacifique sur le parcours du Barkhor à Lhassa. Je tenais un drapeau tibétain qu'un policier m'a arraché des mains. Avec le porte drapeau, je l'ai frappé et j'ai été arrêtée, on m'a suspendue en l'air par les mains de l'après-midi au lendemain. Puis je suis allée en prison, j'ai été battue et enfermée dans une toute petite cellule sans lumière."

Un an après, elle apprend sa sentence : six ans de prison. Là
commencent des années  terribles où Yeshi Dolma est forcée de s'occuper des latrines. L'odeur des  excréments qu'elle transporte éloigne les autres prisonniers. Autre obligation, les exercices militaires qu'elle ne sait pas effectuer. Elle est régulièrement frappée. Elle tombe malade. Elle relate, avec des accents de colère dans la voix :

" Deux gardiens me traînent, chacun me
soutenant sous les bras. A l'infirmerie, on ne me fait même pas asseoir ou coucher pour me faire une piqûre. Puis retour immédiat à la cellule."


En 1998, avec d'autres détenues, elle entame une grève de la faim. Au bout de cinq jours, les
gardiens les battent avec une violence extrême et arrêtent la grève dans un bain de sang. Yeshi Dolma garde des séquelles de ces sévices. Elle porte des lunettes et souffre de troubles de l'audition.

La seconde partie de la soirée est consacrée à la sortie de
prison de Yeshi Dolma et aux années qui ont suivi, sous forme de débat avec le public. Elle arrive du fond de la salle et s'assoit tout simplement, timide et comme gênée de focaliser tant d'attention. Elle évoque avec beaucoup d'émotion sa sortie de prison et la mort de ses parents, peu après. Yeshi Dolma se marie et met au monde une petite fille. Elle ouvre un restaurant. Yeshi Dolma est libre, certes, mais surveillée continuellement par les autorités chinoises. A titre d'exemple, elle doit pointer tous les mois à Lhassa alors qu'elle vit et travaille dans le comté de Nari. Le voyage aller-retour dure sept jours et coûte cher ! La solution de l'exil devient son seul espoir. En 2006, toute la famille traverse le Népal avant de s'installer en Inde à Dharamsala. Yeshi Dolma rapporte :

"Les quinze jours de 
traversée à pied ont été très pénibles. Le papa a porté notre enfant . Nous sommes arrivés épuisés et affamés, sans nourriture les deux derniers jours."

A l'arrivée : le bonheur de rencontrer le Dalaï-Lama et surtout de ne plus avoir peur tous les mois des policiers.
Yeshi Dolma fait partie aujourd'hui des 120 000 exilés tibétains vivant en Inde.


Marilyn Beaufour



Le Tibet


Superficie : 2,5 millions de km² (5 fois la France).
Capitale : Lhassa (altitude 3630 m)

Altitude : 4300 m en moyenne, jusqu'à 8848 m (l'Everest à

la frontière du Népal).

Population : 5,8 millions de tibétains et 7,5 millions de chinois.

Langue : le tibétain mais le mandarin est imposé.

Religion : Boudhiste (90%), Musulmane, Chrétienne et Bön

(la religion avant le Boudhisme).

Chef spirituel : Sa Sainteté le 14ème Dalaï-Lama.

Richesses souterraines : uranium (moitié des réserves

mondiales) et de gigantesques filons de fer, de plomb, de

borax (minerai utilisé pour les composants électroniques),

de cuivre, de lithium, d'or, de pétrole et de charbon.

Economie : les services sont réservés aux chinois.

L'agriculture et l'élevage sont réservés aux tibétains.
Le
chômage urbain est important.



Chronologie de l'invasion

du Tibet par la République

Populaire
de Chine

 

Octobre 1949 : création de la République Populaire de

Chine et début des incursions militaires.

17 novembre 1950 : le 14ème Dalaï-Lama investit les

pouvoirs les pouvoirs spirituels et temporel, devient chef de

l'Etat tibétain.

23 mai 1951 : Une délégation européenne se voit contrainte

de signer à Pékin, sous la menace d'une invasion militaire

de tout le Tibet, « l'accord en 17 points sur les mesures

visant à libérer pacifiquement le Tibet ». Le sceau du Dalaï-

Lama est même falsifié. Depuis cet accord, la Chine s'en

sert pour justifier son occupation du Tibet.

10 mars 1959 : soulèvement général à Lhassa contre

l'occupation chinoise qui fait 87000 victimes tibétaines.

17 mars 1959 : fuite et exil du Dalaï-Lama en Inde.

2006 : le train Pékin-Lhassa est considéré comme la

deuxième colonisation du Tibet par la Chine.



Bilan de la colonisation

du Tibet par la Chine


1 200 000 millions morts entre 1959 et 1978.

6000 monastères détruits, la presque totalité.

136 000 tibétains vivent en exil.

Transfert de population : les chinois sont plus nombreux

que les tibétains.

Violation des droits de l'homme : avortements et

stérilisations forcées, exécutions , arrestations arbitraires,

travail forcé, tortures, restriction des pratiques religieuses,

discrimination en matière de travail, de logement, de

éducation, de soins médicaux, liberté d'expression réduite,

d'association...

Le plus jeune prisonnier politique du monde est tibétain. Il

est en prison depuis ses six ans en 1995 et s'appelle

Guendun Choekyi Nyina. Il est le 11ème Panchen Lama,

2ème autorité spirituelle dans le boudhisme tibétain.

Désastre écologique : déforestation massive, exploitation

des ressources naturelles, dépôts de déchets radioactifs,

expérimentation d'armes chimiques, pollution

 





 

 

(1) Association Lions des Neiges Mont-Blanc (Les Houches)http://lionsdesneigesmontblanc.over-blog.com


(2) Film tourné par l'association Urgence Tibet - Briançon
lors de leur semaine du Tibet du 3 au 8 août.

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 10:03
Dimanche 9 août, après la marche pour le Tibet au Prarion, à 21 h, à l'Espace OLCA des Houches,
témoignage-débat de Yeshi Dolma, ancienne prisonnière politique tibétaine qui a passé 6 ans en prison et a été torturée pour avoir brandi un drapeau tibétain
Entrée : participation libre pour Yeshi Dolma


Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 14:31

Rendez-vous le 8 août, dès le matin, à l'Atelier-EquiThés, 65 route des S'nailles aux Houches (pour ceux qui arrivent en train, arrêt facultatif "Pont Sainte-Marie).

Places de camping tout autour de l'Atelier. Pour ceux qui n'ont pas de tente, quelques places au 1er étage, limitées à une quinzaine ; sacs de couchage et matelas sur place.

Après-midi, préparation du repas pour le soir. Participation aux frais = 5 €/personne avec le petit-déjeuner du dimanche.

Par contre, penser à apporter le pique-nique pour la marche du dimanche.

Départ de l'Atelier à 8h30

Montée en direction de Charousse puis de la crête du Prarion

Pique-nique

Descente sur les Houches par le col de Voza

Traversée des Houches

Retour à l'Atelier prévu à 17h maximum.

Possibilité de rester une nuit de plus.

Pendant la marche, les personnes qui le souhaitent, pourront ramasser un caillou en souvenir de Maurice. Quelques-uns d'entre nous irons les déposer, sous forme d'un cairn, sur sa tombe, dans les jours suivants.

Merci de prévenir de votre venue au plus tard le lundi 3 août

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 14:22

Au Cinétoile de Prilly (près de Lausanne
)- Le lundi 3 août en vost à 20h00 - Dans le cadre de la venue du DALAI-LAMA au CIGM de Malley - Projection exclusive de MILAREPA - Un film de Neten Chokling, présentation de Sogyal Rinpoché - Prévente ouverte en ligne, aux caisses et à "Cinétoile corner"
Puis, Milarépa entame sa sortie suisse dès le 12 août à Genève. La sortie France est prévue courant septembre.


UNE AVENTURE HUMAINE INOUBLIABLE !


Milarépa vécut au XIe siècle au Tibet. Son destin exceptionnel nous révèle la Voie du Bonheur. Le parcours initiatique de cet homme ordinaire, sur le chemin qui va de la vengeance aux remords, est un inéraire exemplaire où la compassion finit par l’emporter sur la colère.

L’histoire de Milarépa est un joyau du patrimoine spirituel mondial, empreint de sagesse millénaire.

“Il est important de percevoir combien votre propre bonheur est lié à celui des autres. La révolution spirituelle que je préconise ne dépend pas de conditions extérieures liées au progrès matériel ou à la technologie. Elle naît de l’intérieur, motivée par le désir profond de se transformer pour devenir un meilleur être humain.”
  Sa Sainteté le Dalaï Lama

UNE INVITATION A UN VOYAGE INTERIEUR

Dans un monde où l’injustice et les inégalités sont des sujets quoti- diens, l’éthique et la spiritualité s’offrent comme alternatives réalistes et efficaces. La vie de Milarépa nous montre que nous avons tous la capacité et la possibilité d’accéder à cette voie. La persévérance et la motivation en sont les clefs. Le film donne une réponse provocante aux cycles de violences et châtiments qui pèsent sur notre quotidien.

http://www.jupiteranotherworld.com/
Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 22:18



Le Dalaï lama, chef spirituel et temporel du Tibet,

sera en France et plus particulièrement à Paris,

dont il est citoyen d’honneur depuis un an,

pour une visite de 2 jours, les 6 et 7 juin 2009.

Il y donnera notamment une conférence publique 


                      
« Ethique et Société »
 

dimanche 7 juin

Palais Omnisports de Paris
Bercy




www.dalailama-paris2009.fr

http://www.bercy.fr/programme/evene...
Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 21:54


par France-Tibet Ile-de-France lundi 1er juin 2009


Il y a 20 ans déjà, le 4 juin 1989, le régime chinois réprimait

violemment le mouvement démocratique des étudiants chinois sur la

place Tian’anmen à Pékin. Une centaine de Chinois, arrêtés au

cours de ces manifestations, croupissent toujours en prison et

nombre de dissidents sont toujours exilés. Les autorités censurent

toute information concernant cet épisode de l’histoire chinoise, si

bien que les moins de vingt ans n’ont aucune connaissance du drame

de 1989.


Des citoyens chinois dont les mères de Tian’anmen demandent la

libération de toutes les personnes encore incarcérées et l’ouverture

d’une enquête publique indépendante sur les événements. Le 4 juin

2009, le vingtième anniversaire du massacre de la place

Tian’anmen sera commémoré partout à travers le monde, sauf en

Chine continentale. Les organisations de défense des droits de

l’Homme demandent au premier ministre chinois Wen Jiabao de

reconnaître publiquement l’ampleur de la répression qui a mis fin

aux manifestations pacifiques en faveur de la démocratie le 4 juin

1989 et d’autoriser les commémorations publiques et pacifiques en

hommage aux victimes tuées en 1989 ; de mettre fin à la

persécution subie par les victimes de 1989 et leurs familles,

notamment les Mères de Tian’anmen ; de libérer toutes les

personnes encore incarcérées depuis 1989 ; d’ouvrir une enquête

complète et impartiale sur les événements du 4 juin 1989 et de

mettre fin à l’impunité des responsables. 



Le 4 juin de 19h à minuit une soirée d’anniversaire est organisée à

la Maison des Métallos (94 rue Jean-Pierre Timbaud- 75011

Paris). Cette soirée, sous l’égide de Mr Pierre Berger, sera

ponctuée de diverses animations : exposition, conférence-débat

animée par Marie Holzman, en présence de Patrick Zachmann

(Photographe), Edgar Morin (Sociologue, écrivain et directeur

émérite de la recherche au CNRS), Chen Yan (journaliste et

historien) , Cai Chongguo (Auteur du livre « J’étais à Tian’anmen)

et de Pierre Haski (Directeur du site d’information Rue.89). Le

programme et les coordonnées sont disponibles sur un site

internet :
http://www.maisondesmetallos.org/Commemoration-du-

20eme.html

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 16:51




TANINGES Salle du Cinéma
 
Vendredi 5 juin 2009 à 20h30
 

KORA 2008

un tour pour quoi ?

 

Pour le Tibet !
 

Film d'Anne-Sophie ROCHE
 



projection suivie d'un débat animé par :
Valérie CROZ
présidente de Lions des Neiges Mont-Blanc
Patrick GABARROU
président d'honneur de Mountain Wilderness France
 
Entrée : 5 €

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 09:39






Depuis quelques années, nos affiches et programmes sont illustrés par Sophie Samdup.

Sophie devient professionnelle et vous trouverez quelques exemples de ses dessins sur son blog :
   
     www.samdillustre.canalblog.com
                       


                                                                                           




Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 09:31

éditée par "Etudiants pour un Tibet Libre"

                Libérez le Panchen Lama

pour la signer, rendez vous dans la rubrique "pétitions en ligne"


Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 18:07

 



Find more videos like this on Spirit Of Tibet - TSEDANG Video


Find more videos like this on Spirit Of Tibet - TSEDANG Video 







Mobilisation très importante à Paris le 10 mars dernier : entre 1000 et 1500 personnes ont répondu à l'appel de la Communauté tibétaine de France, de "Etudiants pour un Tibet libre" et la "Raya pour un Tibet libre" afin de relayer le cri du peuple tibétain : 
 "50 ans d'occupation du Tibet
ça suffit !"
.
Le défilé s'est écoulé sans heurts de la  place du 18 juin 1940, à Montparnasse, jusqu'aux abords de l'Ambassade de Chine.

                                                                                                                            



La communauté tibétaine était fortement représentée, criant sa colère et son désespoir
face à l'attitude de colonisation et de répression du gouvernement chinois, tout en réaffirmant n'avoir pas de haine à l'égard du peuple chinois.
                                                  








































De très importantes forces de l'ordre ont    
encadré la manifestation tout le long du    
parcours et nous ont bien sûr empêchés      
d'approcher l'Ambassade...    

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 10:12



Cette année, le Lhossar a souhaité inviter un pays qui a tissé,
depuis l'invasion du Tibet par la Chine,
des liens très forts avec le peuple en détresse.
En effet, depuis 50 ans, l’Inde accueille  officiellement
la plus grosse population d’exilés tibétains au monde.
Il leur a été donné des terres dans plusieurs régions
ainsi qu’un passeport de réfugiés tibétains.
Le gouvernement tibétain en exil siège à Dharamsala,
une université tibétaine est en construction à Bangalore,
sous le patronnage de Mme Jetsun Pema, soeur du Dalaï Lama..

Aussi c'est un spectacle de danse indienne
par la Compagnie Samanvaya
qui sera donné
le vendredi 20 février à 21h salle Olca.


     










Nous recevons également l'exposition du
photographe Paul-Marin Talbot qui a travaillé
avec le peintre tibétain Tsering Phuntsok,
au camp de Choglamsar, au Ladakh (nord de l'Inde).







Il vous sera présenté un court-métrage (Yvoirfilm)
et les photographies de Paul-Marin Talbot,
autour du travail du peintre
et autour des manifestations de mars 2008 au Ladakh.






Des associations travaillant en Inde seront également présentes.



Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 17:21

 
















.



... et autour des films, conférences, spectacles ...  



 



 

 

 

 











































VENEZ NOMBREUX

VOUS INFORMER SUR LA CAUSE TIBETAINE

SOUTENIR LE PEUPLE TIBETAIN

CONTRIBUER A LA DEFENSE DE LA CULTURE TIBETAINE






Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 12:04

                                                                         


Les origines de la célébration du Losar remontent à l'ère prébouddhiste au Tibet, au temps de la religion Bön. De grandes quantités d'encens étaient offertes aux esprits protecteurs locaux. Puis ces fêtes devinrent des fêtes annuelles bouddhistes probablement sous le règne de Pude Gungyal, 9ème roi du Tibet. C'est à cette époque qu'une vieille femme nommée Belma introduisit au Tibet une nouvelle mesure du temps basée sur les différentes phases lunaires, en même temps que de nombreuses innovations sur les plans agricoles et techniques se développèrent . Une grande fête fut alors célébrée à l'automne, lors de la floraison des abricotiers dans la région de Lhokha Yarla Shampo. Cette "Fête des Fermiers" devint le Losar, fête du Nouvel An, lorsque la science astrologique basée sur les Cinq Eléments fut introduite au Tibet.
Traditionnellement, les fêtes du Losar commencent la veille du Nouvel An Tibétain, par des cérémonies religieuses, dédiées à la protectrice suprême du Dharma, la glorieuse Palden Lhamo : offrande d'un gâteau sacrificiel (tse-tor), récitations des prières contemplatives et de l'invocation de Palden Lhamo. Une troupe de comédiens (gurma) présente une "danse des meilleurs voeux" et deux moines mettent en scène un débat de philosophie bouddhiste. Les représentants des ordres monastiques offrent à Sa Sainteté le Dalaï Lama des pilules sacrées de longue vie (tse-ril) pour lui porter chance. On prépare ce jour des nouilles spéciales, guthuk, à base de 9 ingrédients, dont du fromage sec et de nombreuses graines, et on offre des petites boules de pâtes contenant des "messages", piments, sel, laine, riz, charbon... Si votre cadeau est blanc, c'est de bon augure pour l'année qui commence ;  si vous recevez un piment c'est que vous êtes bavard ; si vous recevez du charbon votre coeur est noir....

Le deuxième jour, jour du Roi Losar (gyal-po lo-sar), est consacré à un rassemblement laïc au cours duquel Sa Sainteté et son gouvernement reçoivent les dignitaires monastiques et laïcs de divers pays.

A partir du troisième jour le peuple et les moines commencent à profiter de la saison festive, qui durait traditionnellement une quinzaine de jours au Tibet avant l'invasion chinoise. Sur les terres d'exil, les festivités durent en général de un (Amérique) à trois jours (Inde).

source : Vénérable Salden / Monastère de Namgyal (monastère privé de SS le XIVème Dalaï Lama)
www.blogg.org/blog-44210.html 

                                                                            

LHOSSAR "en deuil"


Dans le contexte de la situation au Tibet

qui ne cesse de se dégrader

depuis le mois de mars 2008,

et à la demande du peuple tibétain,

nous avons décidé de célébrer

un Lhossar 2136 « endeuillé »

afin de marquer notre solidarité.

Il n’a donc pas été programmé

de soirée festive tibétaine

et la manifestation a été placée

sous le signe de la résistance non-violente.













                                                                                                              






 

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 17:06

Dans le cadre des 2èmes Asian Hot Shots, festival de films et videos d'Art, la chanteuse tibétaine Namgyal Lhamo
est en compétition à Berlin avec la video de "Paradise Lost".






Plus de détails sur http://www.phayul.com




Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 21:08


Le Nouvel An Tibétain, Lhossar 2136, sera célébré aux Houches, à l'Espace OLCA, du vendredi 20 au dimanche 22 février 2009.
Programme à venir prochainement.
En attendant, très bonne année 2009 à toutes et à tous !

Repost 0
Published by Association Lions des Neiges Mont-Blanc - dans Archives